24 Novembre
sujet :
Baztan: la cascade de Xorroxin

La cascade de Xorroxin

 

Près du hameau de Gorostapalo( Erratzu), se trouve la cascade de Xorroxin. Selon la légende, dans cet endroit reculé de la vallée du Baztan, apparaissent les ¨lamias¨, mystérieuses femmes à queues de poissons qui se lissent les cheveux avec des peignes en or.

 

La cascade de Xorroxin est une spectaculaire chute d’eau au pied du mont ¨Autza¨.

Dans ces parages nait la rivière Baztan qui traverse la vallée du même nom pendant 19 km, pour devenir ensuite la Bidasoa.

De nombreuses légendes principalement liées à la nature sauvage des montagnes et des bois du Baztan entourent ces lieux.

Certaines impliquent la déesse Mari qui habitait dans une grotte du mont Autza avec son compagnon Herensuge(ou Sugaar), le grand serpent, mais aussi les fantastiques Lamias qui apparaissent aux bords des ruisseaux lissant leurs cheveux avec des peignes d’or.

En effet certains anciens du hameau de Gorostapalo racontent avoir vu à la cascade des femmes à pied de chèvre ou queue de poisson qui apparaissaient et disparaissaient mystérieusement.

Aujourd’hui, personne ne croit plus aux Lamias, ni aux sorcières, mais les vieilles légendes ont laissé des traces dans la toponymie locale.

En effet, le trou d’eau (vasque) ou tombe l’eau de la cascade se nomme ¨Lamiputzu¨ (la vasque des lamias).

Selon la légende, quand Mari, la reine de la montagne se retrouve avec son compagnon Sugaar, il se produit de violentes tempêtes imprévisibles.

C’est ce qui se passa lors de la crue de 1913.

Dans une rue d’Elizondo, on peut voir à hauteur d’un balcon, une marque mesurant le niveau des eaux  le 2 juin, lors de la crue qui détruisît des bâtiments à Elizondo et Errazu.



retour aux posts